Un établissement scolaire lui refuse l’accès faute de «booster dose»

Jason Christopher
Jason Christopher
With an unrelenting passion for the realm of Criminal Matters, Jason brings a unique blend of legal acumen and insightful commentary to his work. Within this complex domain, he delves deep into noteworthy cases, legal precedents, and the nuanced world of criminal investigations.

Une élève d’un établissement scolaire à Beau-Bassin s’est vue refuser l’accès la semaine dernière parce qu’elle n’avait pas fait la dose de rappel. Elle a atteint l’âge de 18 ans le mois dernier et est candidate aux prochains examens du School Certificate (SC).

Elle a reçu deux injections de Pfizer vers la fin de 2021 et a depuis rencontré des troubles menstruels. Après avoir été vacciné, un autre membre de leur famille s’est retrouvé paralysé en raison de la formation de caillots sanguins et l’homme est depuis condamné au lit. Ce dernier venait alors d’être vacciné deux fois avec le vaccin Sinopharm.

À cause de ce qui lui est arrivé, ma fille hésite à faire la piqûre de rappel craignant que le même sort ne l’attende, a expliqué la mère. Un père de famille qui se trouve dans une situation relativement similaire déplore le fait que les tests rapides soient utilisés pour les touristes dans divers hôtels mais n’ont aucune valeur lorsqu’un Mauricien doit se rendre dans un établissement.

Vous voulez nous envoyer une photo ou une vidéo? Contactez-nous via Whatsapp sur le 5909 9000.

Mauritius
scattered clouds
16.4 ° C
17.5 °
15.8 °
89 %
5.7kmh
40 %
Wed
21 °
Thu
20 °
Fri
21 °
Sat
21 °
Sun
21 °
105,346FansJ'aime
60,256AbonnésS'abonner